Billet d'humeur

Il est un temps où la nécessité de prendre ses responsabilités et d'ouvrir en grand nos yeux devient impérative.

Et je crois qu'en cette période tumultueuse que nous vivons tous, l'univers nous appelle à plus de conscience, il n'y a pas d'échappatoire. Il nous est demandé de nous fondre dans ce flow qui nous bouscule, qui vient parfois réveiller ou creuser des blessures pour transmuter.

Valorisons notre libre arbitre, notre capacité à pouvoir choisir, à créer. À quoi voulons nous que notre monde ressemble? Notre monde intérieur et extérieur?

Si la colère, la peur, la tristesse montent en vous laissez-les vous traverser, observez ce qu'elles viennent chercher et poser votre attention sur ce qu'elles veulent vous montrer, elles vous invitent toutes au mouvement.


Cette période n'est clairement pas des plus confortables. Et si c'était une opportunité?

S'il nous était donné la possibilité de nous observer, une possibilité forcée certes mais cependant on nous accorde un temps pour créer un espace d'expression dans lequel les choses ont le temps de se manifester, ou pas...

Mais que reste-t-il dans tout ça?

Nous sommes et restons une communauté, une communauté d'êtres, animés par les mêmes besoins fondamentaux.

Notre humanité s'exprime dans notre capacité à aimer, à travers le temps et l'espace, alors voilà ce vers quoi je souhaite vous emmener; vers plus d'amour et de douceur, pour vous, pour les êtres qui vous entourent.


Cette année intense ne nous permet plus de nous cacher alors embrassons notre unicité, notre voie, allons danser sous la pluie pendant que l'orage gronde et levons nous pour faire entendre nos voix.


Et si la peur vous saisit respirez, respirez encore, revenez ici et maintenant en laissant de côté les histoires que l'on peut se raconter...


#lateambélierquisenflamme

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2016 par Sarah Fournier Sophrologue