Sophrologie : Vision bisounours ou réalité objective ?

La sophrologie est basée sur 4 principes fondamentaux dont la réalité objective, mais qu'est-ce donc?


L'objectif de la sophrologie, entre autres, est de nous permettre de voir les choses au plus près de ce qu’elles sont et non pas comme nous croyons qu’elles sont ou comme nous souhaiterions qu’elles soient.


Y'a-t-il un intérêt quelconque à se persuader qu'il fait soleil dehors alors qu'il pleut des cordes et ne pas sortir équipé en conséquence? Je ne crois pas.


Ce concept de réalité objective nous permet de recevoir les perceptions sans jugement et de pouvoir adapter nos réponses à l'environnement de façon lucide et aligné.

La réalité objective nous permet également de connaître et de reconnaître nos désirs intimes et profonds. Si nous parvenons à mieux entrer en contact avec ce qui nous pousse à agir de telle ou telle façon, nos comportements prennent sens et nous pouvons, peu à peu, les modifier ou les renforcer.


Cette notion se réfère à la phénoménologie qui s'intéresse au phénomène même et non à l’apparence du phénomène.

En effet la phénoménologie, développée par Hegel et Husserl, est une méthode de retour aux choses pures, indépendamment de toute forme de savoir acquis. Car ce savoir est régie par des constructions sociales appartenant à un temps et une époque, et qui selon cette théorie bloquerait la perception de l'essence des choses, biaiserait la compréhension du monde et donc notre adaptation à celui-ci.

L'exercice est de mettre entre parenthèse tout ce que l'on a appris et ce que l'on croit savoir pour simplement accueillir les choses, les événements, objets, situations.. comme si nous les vivions pour la 1ère fois.

Comme un bébé qui voit, sent, goûte, touche, écoute pour la toute 1ère fois.


En tant que thérapeute, la notion de réalité objective nous accompagne également.

C'est être au clair avec ses émotions, son positionnement, ses désirs. Être au clair signifie avoir conscience, prendre le temps de donner de l'espace à ce qui nous traverse pour pouvoir nous adapter aux situations, aux rencontres.



Le sophrologue doit comprendre et percevoir son propre état de conscience pour en tenir compte face à celui de son patient.


Il ne s'agit donc pas de voir la vie en rose, loin de là mais de la percevoir telle qu'elle est pour pouvoir agir avec la conscience libérée des entraves du "savoir", et révéler ainsi l'authenticité de notre être.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2016 par Sarah Fournier Sophrologue