Rechercher
  • Sarah Fournier

Sous l’œil du Tarot : Wesak & Pleine Lune

Mis à jour : juin 23


En ce 7 mai 2020 a lieu comme tous les ans, lorsque la Lune rentre sous le signe du Taureau, Wesak. Une fête issue des traditions orientales et qui célèbre la descente des énergies bouddhiques et christiques sur Terre. Un moment pendant lequel une énergie magnifique inonde la planète et ses habitants, un temps idéal pour voir ce que les cartes ont à nous dire pour la période que nous vivons.



L'énergie qui nous traverse actuellement est celle de l'Hermite, liée au chiffre 9 celui-ci évoque de prime abord la solitude, le repli sur soi (non tu crois? #confinement) et c'est en numérologie la fin d'un cycle.

Cette carte parle aussi d'une opportunité à saisir, celle de se mettre sur son chemin spirituel, d'aller de la solitude vers la solidarité en éclairant le chemin des autres également.

L'Hermite représente celui en quête, évoque le passage d'un ancien monde vers un avenir qu'il ne maîtrise ni ne connaît. Plongeon dans l'inconnu?? ça vous parle?

C'est la crise constructive, qui porte en elle les caractéristiques saturniennes (la froideur, la sagesse, la solitude... le casse-pied planétaire) et bim Saturne rétrograde en Verseau le 11 mai... Boh boh boh

Maintenant la carte de l'Empereur est là pour nous parler de ce qui va un peu nous causer des soucis, ici notre attachement à la matière, notre rapport au travail, à la société. C'est le symbole de l'autorité, du gouvernement. Il est lié au chiffre 4 et un "4 ne peut pas tomber à moins d'une grande révolution" #jodorowsky

Bon je vais élever ma voix féminine et non féministe mais c'est aussi l'appel à lâcher le patriarcat pour faire rentrer plus d'énergie féminine...

#balancetesboobs

Et dans tout ça c'est la Roue de la Fortune qui nous accompagne de façon positive. Liée au chiffre 10, elle vient juste après l'Hermite. Elle évoque à nouveau la fin du cycle et le début d'un autre. En nous parlant de cycle, elle vient justement nous rassurer sur la nature cyclique de notre existence, tout bouge, d'une nuance vers une autre. Alors laissons-nous glisser dans ce flow continu...

Cette carte évoque aussi notre libre-arbitre et notre capacité à prendre en main notre destinée.

C'est se remettre en question dans une perspective d'évolution.

Elle nous invite à saisir les opportunités, à ne pas stagner, à intégrer et assumer que nous sommes co-créateurs de nos existences.

La Roue de la Fortune appelle la Force,la Volonté pour mettre en mouvement et lancer le nouveau cycle.

C'est l'espoir d'une unité entre le matériel et le spirituel..

Et puis vient la lumineuse Etoille comme aboutissement ou comme espoir. Liée au chiffre 17, elle représente le féminin comme source nourricière, c'est le retour à la Source.

Elle nous demande d'avoir la foi dans notre "destinée", c'est l'étape d'une conscience nouvelle.

La lumière dans les ténèbres qui oriente et protège. C'est aussi le Phoenix qui renaît de ses cendres.

Elle nous parle à nouveau d'unité, de réconciliation. L'Etoille est attachée au signe du Verseau, signe dans lequel nous allons rentrer en 2021.


Alors il ne s'agit pas de rester dans l'immobilisme, dans l'attente d'un "monde d'après" c'est ici et maintenant que ça se joue et il est temps de saisir sa chance...


0 vue

© 2016 par Sarah Fournier Sophrologue